Skip to content

L’emblématique naufrage de la cavalerie française à Sedan

1 septembre 2013

See on Scoop.itARTPOL

Les désastreuses batailles de 1870

La guerre de 1870 est entamée par la France pour des raisons complexes. Il est difficile en effet de dire avec précision quelles sont les attentes du pays et du régime impérial au moment d’affronter la redoutable Prusse bismarckienne.

 

(…) 

 

Les atours héroïques d’une défaite

Durant le mois d’août 1870, les revers français conduisent Napoléon III et Mac-Mahon à se replier vers la citadelle de Sedan. Les batailles livrées, pour être perdues, n’en sont pas moins parfois empreintes de panache comme les charges de Reichshoffen…

 

(…)

 

À côté d’un Roland à Roncevaux, ou d’un Turenne à Salzbach, le général Margueritte et ses intrépides cavaliers peuvent aussi faire figure d’icônes édifiantes pour un pays qui, tout en pansant ses plaies, se projette à loisir dans une future revanche.

 

visuel: La cavalerie française à la bataille de Sedan. ANONYME – Le général Margueritte mortellement blessé à Floing (bataille de Sedan), le 1er septembre 1870. James Alexandre WALKER.

See on www.histoire-image.org

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :