Skip to content

« I Have a Dream » : l’héritage artistique de Martin Luther King

29 août 2013

See on Scoop.itARTPOL

L’image est célèbre. Le 28 août 1963 à Washington, devant une foule de 250 000 personnes, le pasteur Martin Luther King improvisait un discours qui marquera un tournant dans la vie des noirs américains.

 

« Les artistes, musiciens et hommes de lettres puiseront leur inspiration dans ce combat pour les droits civiques.

 

 Il y a 50 ans, dans une Amérique ségrégationniste, les noirs n’avaient aucune place. Aucun auteur de couleur n’était enseigné dans les programmes scolaires. Le mouvement pour les droits civiques va entrîiner une prise de conscience et imposer la littérature noire comme un genre à part entière, faisant partie de l’identité culturelle américaine.

 

On peut mesurer le chemin parcouru avec cette distinction. En 1988, l’écrivaine Toni Morrison a obtenu le prix Pulitzer et le prix Nobel en 1993. Mais ne nous leurrons pas, la population noire américaine, malgré des avancées notables en terme de droit et de reconnaissance, subit encore des discriminations et vit trop souvent dans des zones d’exclusions, où le quotidien n’est que violence.(…) »

See on culturebox.francetvinfo.fr

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :