Skip to content

L’enfant et le désenchantement du monde

23 août 2013

See on Scoop.itARTPOL

« Il était une fois un(e) pauvre enfant, et il n’avait pas de père et pas de mère, tout était mort, et il n’y avait plus personne au monde. Tout était mort, et il s’en est allé et il a pleuré jour et nuit. Et comme il n’y avait plus personne sur la terre, il a voulu aller au ciel, et la lune l’a regardé si gentiment, et quand il est enfin arrivé sur la lune, c’était un morceau de bois pourri, et alors il est allé vers le soleil et… (…)

(…)

 

« Avant, il y avait les contes mais ils n’étaient pas du tout destinés exclusivement aux enfants. Dans le désert de la civilisation, on admet que le peuple s’est façonné des fables parce qu’il était ignorant et naïf. (…). Les peuples n’inventent pas de telles histoires, ils les transmettent au mot près en les racontant consciencieusement. Les auteurs anonymes des contes étaient en vérité des hommes sages qui savaient très exactement ce qu’ils disaient jusqu’au moindre détail. Il y avait aussi les légendes des Saints, les histoires de la Bible, les vieux systèmes de correspondances magiques dans lesquels tout était relié. Il y avait l’alchimie, l’astrologie, l’univers des mythes. Ce monde était habitable aussi bien pour les enfants que pour les adultes, les différences ne tenaient qu’au degré de savoir et de sagesse ».

Avec le début de l’âge moderne, l’image du monde a changé. Elle s’est déshumanisée… (…) »

 

visuel: John Tenniel, illustrateur britannique des Aventures d’Alice au Pays des merveilles

See on histoireetsociete.wordpress.com

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :