Skip to content

Léon Trotski (1879 – 1940) – Le théoricien de la révolution permanente

21 août 2013

See on Scoop.itARTPOL

« Trotski est mortellement blessé le 20 août 1940 à Mexico, dans le quartier de Coyoacán, d’un coup de piolet à l’arrière du crâne par un agent de Staline (Jacques Mornard ou Franck Jackson, de son vrai nom Ramón Mercader)37…. » (Wikipedia)

 

« 15 novembre 1927 : Trotski (Bronstein) exclu du PC soviétique par Staline – Trotski entre dans l’opposition à Staline.

 

C’est le début d’une longue errance… et d’un mythe : celui de l’opposant irréductible à Staline et à la terreur.

 

Un militant de la dernière heure 

 

 

Né le 7 novembre 1879 dans une famille juive de la bourgeoisie russe sous le nom de Léon (Lev en russe) Bronstein, le futur Trotski milite dans les rangs révolutionnaires à l’université de droit d’Odessa, ce qui lui vaut d’être déporté en Sibérie en 1898.

Évadé, il se réfugie à Londres sous le pseudonyme de Trotski. Il participe dès lors aux actions et débats du parti social-démocrate russe, d’où surgira le parti bolchevique (ou communiste)… (…) »

 

 

 

visuel: Tableau de Diego Rivera représentant Trotski tenant le drapeau rouge de la IVe Internationale, 1934. Sur sa droite, Friedrich Engels et Karl Marx – (Wikipédia)

See on www.herodote.net

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :