Skip to content

L’art après l’apartheid

20 août 2013

See on Scoop.itARTPOL

« L’Afrique du Sud (où je ne suis allé qu’une seule fois) exerce un pouvoir certain de fascination, essentiellement pour la manière dont la réconciliation s’y est passée, en reconnaissant ce que fut l’histoire de l’apartheid, en ne niant pas ce qui s’était passé, mais en évitant la vengeance (on se prend à rêver à un tel scénario en Israël-Palestine, mais c’est un autre sujet; prochaine expo à la Maison Rouge : My Jerusalem ???). Il est donc difficile d’aller voir une exposition d’art sud-africain sans garder à l’esprit tout ce contexte, que les artistes s’en inspirent ou qu’au contraire ils s’en distancent.

 

Ce constant balancement entre art et histoire est ce qui fait l’intérêt de l’exposition My Joburg à la Maison Rouge (jusqu’au 22 septembre). Autant la précédente mouture, My Winnipeg, simple présentation d’une scène artistique marginale, était plate, autant cette exposition-ci est stimulante… (…) »

 

visuel: Brett Murray – Amandla

 

See on lunettesrouges.blog.lemonde.fr

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :