Skip to content

Pasolini contre la dictature hédoniste

17 août 2013

See on Scoop.itARTPOL

Homme de gauche en lutte contre les mensonges du progressisme, chrétien en guerre contre l’hypocrisie de l’Eglise, le cinéaste et penseur italien sera toujours resté impitoyablement lucide à l’égard de son camp.

 

« « Valle Giulia était un fragment de lutte de classes : vous, amis – bien que du côté de la raison -, étiez les riches, alors que les policiers – du côté du fort – étaient les pauvres. » Publié par le magazine L’Espresso quelques semaines après les violentes journées d’émeutes de mars 1968, à Rome, et la célèbre bataille de la Valle Giulia qui fit 250 blessés parmi les étudiants et 150 parmi les forces de l’ordre aux abords de la faculté d’architecture, ce poème de Pier Paolo Pasolini a fait office de déclaration de guerre.. (…) »

See on www.marianne.net

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :