Skip to content

8 août 1588 – Bataille de Gravelines -« Défaite » de l’Invincible Armada

8 août 2013

See on Scoop.itARTPOL

8 août 1588 : défaite de l’Invincible Armada – L\’Angleterre repousse l\’attaque espagnole et échappe une nouvelle fois à l\’invasion.

 

« … La bataille de Gravelines

Pendant la nuit du 7 au 8 août 1588, tandis que l’Armada mouille dans la Manche, les Anglais l’attaquent avec des barques bourrées d⊃1;explosifs et de matières incendiaires, qu’ils font dériver à travers les navires ennemis. Cette manoeuvre inattendue sème la terreur et une indescriptible pagaille. Afin d’échapper aux flammes, des capitaines ordonnent de couper les amarres les reliant aux ancres. La flotte espagnole se disperse dans la nuit. Au matin, le duc de Médina Sidonia s⊃1;emploie à regrouper ses navires.

C’est alors que débute, au large de Gravelines, l’engagement final avec les Anglais. Pendant des heures, la canonnade fait rage. Les Espagnols essuient le feu de l’ennemi sans pouvoir y répondre correctement. Puis, un vent du sud pousse leurs navires vers le nord.

 

Fin piteuse de l’Armada

Dans l’impossibilité de regrouper les 112 navires qui lui restent et sans nouvelle des préparatifs du duc de Parme et de ses barges de débarquement, Médina Sidonia se résigne à retourner en Espagne par la seule route possible vu les circonstances et les vents : contourner l’Écosse et l’Irlande et faire voile vers l’Espagne.

Malheureusement, la mer n’est point clémente et beaucoup de navires s’échoueront sur les côtes d’Irlande. Les équipages seront pour la plupart massacrés par les insulaires. Une poignée d’entre eux seulement reverront les rivages d’Espagne… »

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Invincible_Armada

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Gravelines_(1588)

 

« … Sa flotte est invaincue puisque pas un seul navire n’est coulé par les Anglais, et elle reste redoutable. Mais la malchance s’acharne alors sur les Espagnols puisqu’une queue de cyclone punit la flotte espagnole pendant les deux mois de navigation. Affrontant tempête sur tempête sans carte précise des côtes britanniques tapissées de rochers, la flotte espagnole affronte des conditions de navigation apocalyptiques, et une vingtaine de navires seulement font naufrage (surtout les galéasses méditerranéennes inadaptées à la navigation par gros temps), alors que la grande majorité (100 navires sur les 127) réussit à rentrer au port de Santander.

Aucun navire de guerre espagnol n’est coulé puisque 9 sur 9 rentrent à Santander mais la propagande anglaise d’abord, puis la légende noire des Espagnols ensuite, réussit à transformer ce « match nul » en victoire grandiose des Anglais. »…

visuel: Loutherbourg – La défaîte de l’Armada Espagnole

 

 
See on www.herodote.net

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :