Skip to content

Eurovision : la facette politique du disco européen

18 mai 2013

See on Scoop.itARTPOL

« A l’instar des Jeux olympiques, nombre des éditions du concours de chanson ont été marquées par des prises de position de certains pays ou de leurs candidats. Retour sur quelques-unes des intrusions politiques qui ont parfois gâché la fête.

 

Illustrant pleinement le thème, « égalité », de l’édition 2013 de l’Eurovision, dont la finale a lieu samedi 18 mai en Suède, la chanteuse finlandaise Krista Siegfrids s’est attiré les foudres de certains médias grecs et turcs en échangeant un baiseravec l’une de ses danseuses sur son titre Marry Me (« Epouse-moi ») lors des demi-finales de l’Eurovision. Ancienne candidate de la version finlandaise de l’émission « The Voice », Krista Siegfrids avait déjà annoncé que sa chanson était une « déclaration en faveur du mariage homosexuel », rejeté par le Parlement finlandais en 2012.

Si le règlement du concours Eurovision de la chanson interdit « tout discours ou geste politique » depuis sa création, en 1958, la compétition musicale a toujours subi l’influence des enjeux sociétaux et géopolitiques. A l’instar des Jeux olympiques, nombre de ses éditions ont été marquées par des prises de position de certains pays ou de leurs candidats. Retour sur quelques-unes des intrusions politiques qui ont parfois gâché la fête… »

 

… (suite de l’article en cliquant sur le titre)

 

visuel: Michael Wolgemut – Danse macabre

See on www.lemonde.fr

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :