Skip to content

«Art et mondialisation: transferts, catégories, archives et récits» (Colloque)

See on Scoop.itARTPOL

« Dans le cadre d’une collaboration entre le LABEX CAP (Création, Art, Patrimoine) et de jeunes chercheurs indépendants, nous proposons les 14 et 15 novembre 2013, deux journées de rencontres accueillies par le Centre Pompidou et le musée du quai Branly.

Le programme de ces deux journées a été pensé comme un espace de débat et de réflexion autour de l’art dans le contexte de la mondialisation et présentera des travaux académiques et critiques pluridisciplinaires, visant une histoire de l’art élargie, en dialogue avec plusieurs domaines des sciences humaines et sociales telles que les cultural studies, l’histoire des expositions et l’esthétique.

Ces deux journées seront divisées en quatre sessions de travail complémentaires organisées autour de plusieurs axes de réflexion : les transferts, les catégories, les archives et les récits. (…) »

 

See on blog.apahau.org

Les Hivernales, un salon d’art à l’esprit démocratique

See on Scoop.itARTPOL

Les Hivernales, un salon d’art à l’esprit démocratique – Quelques jours après la très élitiste Foire Internationale d’Art Contemporain (FIAC), un salon d’un tout autre genre ouvre ses portes, à Montreuil (93), du 5 au 11 novembre.

 

« 12 000 mètres carrés loin des beaux quartiers de Paris pour 700 artistes de tous horizons. Le salon d’art contemporain organisé au sein du colossal Palais des Congrès de Montreuil (Seine-Saint-Denis) n’a pas d’ambitieux que sa taille. Ses organisateurs se sont fixés des objectifs audacieux : dépasser les logiques purement financières et toucher un public hétéroclite, grâce à un billet à 5 euros.

 

(…)

« Renouer avec la notion d’artiste citoyen » 

Organisé en partenariat avec la Maison des artistes, le salon souhaite promouvoir la notion d’artiste citoyen, chère à cet organisme associatif. « Depuis le début de l’humanité, les artistes jouent un rôle dans l’expertise de leur pairs », rappelle Rémy Aron, le président de la Maison des artistes. Une fonction délaissée au fil des siècles au profit des commissaires, des marchands ou encore des critiques. « Une guilde des arts pourrait exercer un véritable contre-pouvoir face au marché ou aux institutions politiques », assure Rémy Aron. Quel meilleur lieu que Montreuil, une banlieue populaire en pleine ébullition, investie par les jeunes créatifs, pour repenser le rôle des artistes? (…) »

See on www.lavie.fr

No Women No Drive

See on Scoop.itARTPOL

« Hisham Fageeh, humoriste amerlocain d’origine saoudienne, vient de publier sur Youtube une chanson intitulée No Woman No Drive, parodie de l’immortel No Woman No Cry de Bob Marley:

Cette vidéo, qui a été vue plus de 5 500 000 fois en date du 29 octobre, 15 heures, a été mise en ligne le samedi 26 octobre dernier alors que des femmes saoudiennes avaient pris le volant pour manifester contre l’interdiction qui leur est faite de conduire des véhicules à moteur. Au prétexte, par exemple, que cela pourrait nuire à leurs organes génitaux et à leur future progéniture (Hisham Fageeh y fait allusion dans sa chanson).

En Arabie saoudite, on ne rigole pas avec cette interdiction : une femme nommée Shaima Jastania avait conduit à Jeddah en septembre 2011. Elle fut condamnée à dix coups de fouet. Mais les femmes saoudiennes, et notamment celles du mouvement Women2Drive, n’ont pas peur. Ainsi elles ont piloté des véhicules automobiles dotés de moteurs à explosion le samedi 26 octobre et ont publié sur internet des vidéos les montrant au volant (voir par là dans cet article du Guardian et par là encore dans cet article de blogue écrit par une journaliste saoudienne nommée Jasmine Bager, publié par Time Magazine). (…) »

 

 

Vangauguin‘s insight:

"Ainsi elles ont piloté des véhicules automobiles dotés de moteurs à explosion…" On n’a pas tout vu… Attendez donc qu’elles conduisent des automobiles dotés de moteurs électriques fonctionnant au Coran alternatif!…

See on www.arretsurimages.net

Enfer ou paradis: aux sources de la caricature

See on Scoop.itARTPOL

« Exposition au Musée international de la Réforme (4 rue du Cloître, Genève), du 16 octobre 2013 au 16 février 2014

 

Dès le 16 octobre, le Musée international de la Réforme à Genève présente une exposition consacrée à l’image satirique, telle qu’elle a été employée par les protestants et les catholiques, du XVIe au XVIIIe siècle, à des fins de propagande religieuse.

 

Cette visite aux sources de la caricature moderne montre à quel point le XXIe siècle n’a rien inventé quant à la violence et au caractère provocateur de l’image satirique, comme le relève Frédéric Elsig, professeur à la Faculté des lettres et commissaire de l’exposition. A travers une quarantaine d’objets issus de collections suisses et européennes, dont certains présentés pour la première fois au public, l’exposition met en évidence la permanence des ressorts qui fondent la satire en image et la puissance de cet outil de propagande. (…) »

 

visuel: Egbert van Heemskerck – Luther et Calvin aux Enfers

See on www.caricaturesetcaricature.com

Le 31 octobre à 13h30, tuera-t-on la liberté de la presse et de la critique ?

See on Scoop.itARTPOL

Le 31 octobre à 13h30, tuera-t-on la liberté de la presse et de la critique ?

 

« Le jeudi 31 octobre à 13h30 s’ouvrira devant la XVIIe chambre du Tribunal Correctionnel de Paris l’audience opposant la Fondation Maillol à Libération, suite à la critique par Vincent Noce de l’exposition Canaletto il y a un an. La Fondation [représentée par Mme Patrizia Nitti] accuse Noce et Libération de diffamation et réclame 100 000 euros de dommages et intérêts. Libération compte apporter au tribunal le témoignage de plusieurs spécialistes, dont la rédactrice du catalogue raisonné, mais aussi des contributeurs à l’exposition Maillol, confirmant la présence d’une quinzaine de copies ou de faux*. Il compte aussi révéler que ces tableaux circulent désormais sur le marché avec un certificat « jugé authentique par le comité scientifique », confirmant les craintes émises sur ces expositions. (…) »

 

visuel: Dessin de Plantu

See on lunettesrouges.blog.lemonde.fr

15 novembre: 15 ans d’Attac!

See on Scoop.itARTPOL

« Attac fête ses 15 ans !
le vendredi 15 novembre 2013
au Cabaret sauvage, Parc de la Villette, Paris

 

Avec la participation de
Christophe Alévêque
Fantazio
HK & les Déserteurs
Emel Mathlouthi

 

Attac ? Pour quoi faire ? Rêvons un peu :la finance a été domestiquée, les banquiers ont arrêté de spéculer avec nos dépôts et sont revenus à leurs vrais métiers, gérer nos comptes et financer les productions utiles. Ils se sont même mis à privilégier l’emploi et les projets écologiques !

À Attac, on aurait bien aimé… ranger nos drapeaux et faire la fête dans un monde enfin engagé dans la transition écologique et sociale. Mais c’est ainsi, il va falloir encore lutter. Depuis quinze ans qu’on se démène contre la dictature de la finance, on a bien avancé dans la bataille des idées, mais la finance est plus puissante et prédatrice que jamais. Alors on continue ! Mais on fait la fête aussi, parce que sans ça la vie n’aurait pas de sens …

 

 

See on www.france.attac.org

La culture, moteur de développement rural

See on Scoop.itARTPOL

Hier, plusieurs acteurs culturels se sont retrouvés à la chapelle du Banquet, commune de Mhère, pour échanger sur le développement des territoires ruraux par la culture.

 

(…)

 

« Chaque année, ce sont 100.000 personnes qui viennent s’installer dans les territoires ruraux, signe que la « diagonale du vide » se repeuple. Autant de force vive pour continuer à « cultiver » une campagne en pleine mutation. (…) »

 

visuel: Vincent Van Gogh – Le semeur au soleil couchant

See on www.lejdc.fr

Petr Pavlenski, artiste russe • Ecorché

See on Scoop.itARTPOL

« Mes œuvres et mes projets ont toujours été centrés sur la dimension politique de la réalité”, explique l’artiste Petr Pavlenski, lauréat du prix de l’Art activiste russe, dans la catégorie « Actions réalisées dans l’espace urbain ».

 

Le 3 mai 2013, il s’était enroulé nu dans du fil de fer barbelé devant l’Assemblée législative régionale de Saint-Pétersbourg.

 

En juillet 2012, il s’est cousu les lèvres pour protester contre l’arrestation des Pussy Riot. »

 

visuel: Petr Pavlensky – photo: auteur inconnu

See on www.courrierinternational.com

«Frimousses de Créateurs» l’opération d’aide de la mode et de l’art à l’Unicef recommence

See on Scoop.itARTPOL

« A l’orée de la Fashion Week parisienne, l’Unicef réunissait dans les bureaux de BETC quelques créateurs, des artistes et des journalistes pour présenter l’édition 2013 de « Frimousses de créateurs« . La vente aux enchères de poupées signées permet chaque année à l’Unicef de vacciner plusieurs milliers d’enfants au Darfour.

 

(…)

 

Surtout, la réunion a été l’occasion pour l’Unicef de rappeler que, depuis plus de 10 ans, 50 % de la population du Darfour vit déplacée dans des conditions plus que précaires et que les premiers qui en souffrent sont les êtres les plus fragiles : les enfants. Alors que le personnel soignant de l’ONG parvient d’ores et déjà à vacciner 4 enfants sur 5 contre  la rougeole, le tétanos et d’autres maladies au Darfour, le 5ème enfant est plus dur à atteindre car il faut les moyens financiers d’envoyer de l’aide dans des régions reculées.

 

C’est pour atteindre ce 5ème enfant et sauver plusieurs milliers de vies que l’opération « Frimousses de créateurs » permet de récolter des fonds.

 

Pour voir les poupées « en vrai », il faudra attendre les dates du 26 novembre au 1er décembre, quand elles seront exposées au Petit Palais. »

 

visuel: Chantal Thomass, Photo (c) Eric Bottero

 

 

See on toutelaculture.com

Comment le cinéma italien a-t-il rendu compte des « années de plomb »? + entretien Bertrand Blier

See on Scoop.itARTPOL

Comment le cinéma italien des années 1970 s’est-il fait l’écho d’une société en proie au chaos et à la paranoïa?

 

« Il est 16h37 ce 12 décembre 1969, lorsqu’une bombe ravage le siège de la Banque Populaire Agricole, piazza fontana, à Milan. L’attentat est meurtrier – 17 morts – et ouvre un cycle noir de l’histoire de l’Italie qu’on baptisera rétrospectivement les années de plomb. (…) »

 

visuel: affiche de Cadavres Exquis – film de Francesco Rosi

See on www.franceinter.fr